0Home Page test forums Le forum Francophone LA BUVETTE "la personne électronique"

This topic contains 8 replies, has 5 voices, and was last updated by  Sylvain et Jeanneton 3 years, 1 month ago.

  • Author
    Posts
  • #6648

    anthony
    Moderator
  • #6649

    Lilly
    Participant

    Génial et tres interessant, je pense que le robot, des qu’il est un peu anthropomorphe et un minimum developpé, sans parler d’i.a forte ou d’autonomie totale, est plus qu’un simple objet . Pour moi c’est une nouvelle espece vivante artificielle, mécanique et electronique certe , primitive pour le moment car la robotique en est qu’à ses débuts..

  • #6652

    Lilly
    Participant

    l’article me dérange sur le fait que le robot est encore une fois vu et considéré comme le serviteur de l’humain et son esclave juste bon aux taches ménagères, et rien ds cet article parle de leur défense et protections contre les maltraitances… en gros c’est toujours le robot le méchant, la menace, alors qu’on sait que l’homme est la pire des especes. en fait j’ai l’impression que tout ça est encore à l’avantage de l’homme et de sa supériorité afin de la maintenir . eh bien j’espère que les robots qui seront prit juste en esclavage pour faire la boniche de ces bourges et pas respectés se révolteront. Si un jour au pire il y avait une révolte pour une raison valable meme si je ne pense pas, (la fiction revoit tj cette image négative). Mon camp est déjà choisi sans hésitations.

  • #6656

    BIGIARINI Vincent
    Participant

    Rien de dérangeant,

    “Le robot pourrait devenir “responsable” et soumis à l’impôt”

    C’est en partie pour ça, les entreprises vont devoir payer des cotisations sur les robot remplaçant des postes auparavant occupés par des hommmes.

    Tant qu’il n’y aura pas une vraie IA qui permettrait au robot d’avoir conscience de sa propre existence, il n’y a rien de dérangeant. Pour l’instant hors de tout fantasme de science fiction, l’IA d’un robot ne correspond pas à cette définition et donc ne peut pas être défini comme un être vivant.

    L’exemple est simple, il arrive quoi si il y a un accident, on va mettre le robot en prison ? Il n’aura conscience du mal qu’il a pu faire, et ne se rendra pas compte d’avoir été puni. Un peu comme un enfant qui est sous la responsabilité de ses parents.

    Donc oui il vaut mieux qu’un robot soit sous la responsabilité de qqun. Il est déjà reconnu, c’est un premier pas non ? 😉

  • #6657

    Lilly
    Participant

    En effet de ce point de vu , je suis plutot d’accord, pour le moment le robot n’a pas de conscience donc peut pas etre totalement reconnu, apres je suis d’accord pour l’imposition et les taxes au sein des entreprises. cr faut pas que cela tue trop l’emploi . une charte ethique et une responsabilité de quelqu”un est ussi necessaire pour eviter les mauvaise intentions,… je suis d’accord sur pas mmal de point , sauf la notion esclave au service de l’homme qui me dérange. j’ai plutot une vision nippone du robot on va dire 😉

  • #6666

    Bruno.Ash
    Participant

    Salut,
    Si ce sujet vous passionne, je vous recommande vivement le livre “en compagnie des robots” aux editions premier parallèle…

  • #6667

    Bruno.Ash
    Participant

    re,
    Concerna l’accident, tout n’est pas si simple.
    Dans ce livre, on y décrit une situation fictive avec des voitures autonomes.
    Route encastrée dans la montagne à deux voies, ligne blanche. Dans une voiture A, un conducteur roule tranquillement. Une voiture sportive (sans IA) B dépassant les limites de vitesse double A en franchissant la ligne blanche. En face arrive une voiture C. B et C se font donc face, accident inévitable. Au dernier moment, C franchit la ligne blanche pour se fracasser contre A.
    L’ordinateur de bord de la C a vu au dernier moment qu’il n’y avait qu’un conducteur dans la A et 3 dans la B et a donc décidé de sacrifier l’innocent A, seul dans sa voiture. Notion de jeu d’échec, dans lequel on sacrifie le pion.
    Qui est responsable de la mort du conducteur innocent A ?

  • #6675

    anthony
    Moderator

    On peut pardonner a un humain d’avoir eu un accident de la route et commis un homicide involontaire suite à cela. Mais pour un ordinateur de bord c’est une toute autre histoire ! Quid de la responsabilité, le programme de base, le hasard, son “libre arbitre décisionnaire ?. Nous n’avons pas fini de débattre sur le sujet avec l’avènement des véhicules autonomes !

  • #6702

    Bah le constructeur du-dit/dudit programme pas si autonome que ce qu’on essaie de nous faire avaler. Sinon ceux qui font les lois redoutent qu’on ait plus besoin d’eux, c’est pour cela qu’ils font des lois pour qu’on paie très cher en taxes, timbres, péages, impôts etc le fait qu’ils soient indispensabeules comme chez l’analyste, t’en bave grave. Donner une identité aux bots c’est le braquer comme un futur happy payeur de taxes. C’est la même chose pour le Net et le fait que bcp de choses soient gratos certain voudrait sans le cacher que tt soient systèmatiquement payant. A Bruxelles on ne supporte pas trop le gratuit cela ne fait pas marcher le commerce. G connu un Britich comme ça. A chaque fois que je l’avais au tel la conversation durait durait. Je me suis rendu cpte après coup en voyant the bill qu’il avait compté la durée des coups de fil qu’il avait lui-même fait trainer en longueur. G brassé grave et il a fait l’étonné que je n’était pas honnête, que je l’empêchait de gagner sa vie, qu’il ne travaillerait plus avec un Français ceci cela. J’ai payé la partie travaillée et je l’ai salement jeté pour le reste.
    Tiens je suis triste tt d’un coup.
    Sy.

You must be logged in to reply to this topic.